Les Indes Galantes réadaptées pour l’Opéra National

 

 

C’est une création de Clément Cogitore, un court métrage, que l’Opéra National de Paris a commandé pour sa 3ème scène, cette scène virtuelle qui s’ajoute à celles bien réelles de Bastille et Garnier.

Cette plateforme digitale de création et d’expression artistique a ouvert sa saison 2017/2018 en mettant en lumière l’artiste contemporain à la créativité protéiforme. A travers une performance filmée sur le plateau de l’Opéra Bastille, Clément Cogitore confronte la culture urbaine à la musique de Rameau, et c’est formidable !
L’artiste y met en scène le concours d’un groupe de danseurs de Krump – cette danse née dans les ghettos de Los Angeles dans les années 90 – et de trois chorégraphes : Bintou Dembele, Igor Caruge et Brahim Rachiki, qui exécutent un battle sur la Danse des sauvages, « tube » des Indes galantes de Rameau.

Cette ré-appropriation cathartique vient épouser tout à fait les enjeux de la 3e scène, dont le noble dessein est d’attirer de nouveaux publics vers le monde de l’opéra, et notamment les  « communautés » hip-hop du film de Clément Cogitore.

Accès à la 3ème Scène : https://www.operadeparis.fr/en/3e-scene