Les maîtres naïfs au musée Maillol

DR
Camille Bombois, La fillette à la poupée, 1925, huile sur toile, 55 x 46,5 cm, Collection privée – © Adagp, Paris, 2019, Photo : © Jean-Louis Losi

 

Les amateurs connaissent bien sûr le Douanier Rousseau et Séraphine de Senlis. Ces deux grands maîtres de l’art dit naïf ne sauraient toutefois cacher une forêt touffue d’artistes, révélée cet automne par le musée Maillol à travers une très belle exposition thématique réunissant une centaine de noms. On y découvre donc les visions d’André Bauchant, de Camille Bombois, de Ferdinand Desnos ou encore de Louis Vivin, pour ne citer qu’une poignée d’entre eux. Oniriques, puissamment énigmatiques, leurs travaux révèlent une palette sensible extraordinairement riche qui enchante et inspire. À voir !

Jusqu’au 19 janvier 2020 au musée Maillol

Les meilleures expositions de septembre à Paris