Les meilleurs festivals du moment

Avec l’arrivée des premiers rayons de soleil, la liste des festivals en France ne fait que s’allonger de jour en jour. Pour faire le tri, voilà notre top des événements de mars à juin pour vous aider à trouver le festival qui vous conviendra le mieux.

Pourquoi aller à We Love Green ? 

Nicolas Jaar, A Tribe Called Quest ou encore Agar Agar, la programmation musicale de We Love Green n’a rien à envier aux autres festivals.

Mais le festival parisien ne se limite pas à sa programmation. Il s’inscrit dans une démarche éco-responsable toujours en progrès. Amis restaurateurs, participez à l’appel à candidatures pour faire connaître votre enseigne pour avoir le privilège de nourrir ses visiteurs exigeants. Pour participer vous devez remplir quelques critères green. Cette année, l’événement s’associe d’ailleurs au chef Thierry Marx et à son école Cuisine Mode d’Emploi(s), tête de proue de cette nouvelle cuisine engagée, respectueuse des hommes et des produits.

Du 10 au 11 juin au Bois de Vincennes. Plus d’infos ici

 

Pourquoi aller aux Femmes s’en mêlent ? 

Ce festival est le rendez-vous incontournable de la scène musicale féminine indépendante depuis maintenant 19 ans – ce qui est déjà une bonne raison d’y aller si vous militez ou êtes sensible à la reconnaissance des femmes dans le milieu musical – et cette 23e édition promet de belles performances avec par exemple la présentation du troisième album d’Austra « Future Politics ». Six ans après sa première scène parisienne à la Machine du Moulin Rouge, le groupe proposera une date unique à Paris, le vendredi 31 mars au Trianon, dans le cadre du festival.

Du 23 mars au 8 avril dans différentes salles parisiennes. Plus d’infos ici.

 

Pourquoi aller au Festival MOFO ? 

Le festival MOFO fait peau neuve en 2017 avec un nouveau programmateur, FX Levieux de Vie Sauvage, qui insufflera son style pour une 13e édition 100% indé. Attendez-vous à un beau panel de genres allant de la pop psyché au grunge électronique en passant par l’électro d’avant-garde. Ne manquez pas le live de Grand Blanc. Ce quatuor qui sortait son premier album « Mémoires Vives »  en 2016, a depuis tracé son chemin parmi les grands noms de la scène des musiques actuelles grâce à son originalité.

Le petit plus : le MOFO a aussi son off, le MO//OFF où des stands de labels, des projections, dj sets, ateliers expérimentaux, installations fantasques se déploieront dans tous les espaces, le tout en accès libre. La Cantine sera aussi 100% rock.

Du 21 au 23 avril à Mains d’œuvres, 1 rue Charles Garnier 93400 Saint-Ouen.  M° Garibaldi. Plus d’infos ici

 

Pourquoi aller au Printemps de Bourges ?

Le Printemps de Bourges tourne une page de son histoire avec le départ de son fondateur Daniel Colling. Ce mythique festival de musique invite cette année Camille – qui annonce son grand retour avec un nouvel album intitulé OUÏ -, Timber Timbre pour présenter son album Sincerely, Future Pollution ou encore Frànçois And The Atlas Mountain.

Cette année, la manifestation va commémorer surtout le vingtième anniversaire de la disparition de Barbara, icône de la chanson française. Pour cela, une création spéciale intitulée « Mes hommes »  sera proposée jeudi 20 avril au Palais d’Auron, dont la direction musicale a été confiée à Alexandre Tharaud, pianiste classique à la renommée internationale, assisté par Albin de la Simone. De nombreux artistes seront sur scène pour représenter chacun une facette de la dame en noir.

Du 18 au 23 avril à Bourges. Plus d’infos ici.

 

Pourquoi aller aux Nuits sonores ? 

L’événement lyonnais a su s’installer durablement parmi les festivals incontournables de France et fête aujourd’hui ses 15 ans. Au programme de cette édition, The Black Madonna – tout juste sacrée meilleure DJ de l’année par le magazine Mixmag -, Nina Kraviz ou encore Jon Hopkins. Pour l’ouverture du festival, le mardi 23 mai, un concert spécial dédié à Air, groupe emblématique de l’histoire des cultures électroniques et indépendantes, est organisé, dix ans après son dernier passage à Lyon, pour mettre un coup de projecteur sur ce duo star de la French Touch lors d’un grand concert plein de titres emblématiques.

Du 23 au 28 mai à Lyon. Plus d’infos ici

 

Pourquoi aller à La Magnifique Society ? 

Un vent de fraîcheur va arriver sur Reims avec un tout nouveau festival en prenant la relève du festival Elektricity (qui a tiré sa révérence l’année dernière). La Magnifique Society mise sur des références classieuses comme Camille, Gregory Porter ou Agnes Obel, des valeurs sûres électros telles que Vitalic et Moderat mais aussi sur des newcomers qui viendront bousculer le cadre champêtre du Parc de Champagne avec le hip hop punk hardcore de Show Me The Body ou le rappeur estonien Tommy Ca$h.

Avant et pendant les trois jours de festival, La Magnifique Society  réserve également une semaine d’expérimentations sonores avec l’Avant-Garde; des concerts, performances et installations sonores et visuelles qui investiront le centre-ville de Reims.

Du 16 au 21 mai à Reims. Plus d’infos ici

 

Pourquoi aller aux Papillons de Nuits ? 

Le rendez-vous à ne pas manquer est le dimanche 4 juin pour les retrouvailles de Renaud avec son public, après dix ans de pause. Artiste iconique de la chanson, le chanteur fait depuis plusieurs mois une tournée triomphale auprès d’un public fidèle.

D’autres grand artistes font également partie de la programmation comme l’étoile montante Jain, le duo ténébreux The Kills, le petit prince de la chanson Vianney, le roi des platines Martin Solveig ou encore le groupe La Femme qu’on ne présente plus.

Du 2 au 4 juin à Saint-Laurent-de-Cuves en Normandie. Plus d’infos ici

 

Pourquoi aller à Marvellous Island ?

Au menu : Stephan Bodzin, Agoria, Maya Jane Coles, Kölsch, Oliver Huntemann, Michael Mayer ou encore Marc Houle. Au-delà de la programmation musicale, on va au Marvellous Island pour son cadre insolite – sur la plage de Torcy – pour danser les pieds dans l’eau ou dans le sable, sur des vibrations positives dans une atmosphère festive.

Du 6 au 7 mai à Torcy en Seine-et-Marne. Plus d’infos ici.

 

Pourquoi aller à This Not A Love Song ? 

Amoureux de la scène indé, ce festival est fait pour vous. Cette année, la programmation de This Not A Love Song est particulièrement alléchante, avec entre autre Moderat, Primal Scream, Flying Lotus, The Black Angels ou encore Danny Brown. Mais LA grande surprise de cette édition est le retour du groupe post-punk The Make-up après 17 ans de silence radio.

Du 9 au 11 juin au Paloma de Nîmes. Plus d’infos ici