Les Nabis et le décor – Le frisson nouveau

Du 13 mars au 30 juin 2019 le Musée du Luxembourg reçoit pour la première fois en France une exposition consacrée à l’art décoratif et ornemental des Nabis.

 

Les Décors Nabis : entre liberté et symbolisme

 

Les Nabis et le décors
Edouard Vuillard (French, 1868 – 1940), Woman in a Striped Dress, 1895, © Washington, National Gallery of Art

 

Libérés des exigences du réalisme, les Nabis délaissent l’impératif d’imitation de la peinture académique. Ils utilisent des couleurs vives et pures, exagèrent leurs impressions pour s’abandonner à une recherche du sacré dans la peinture.  Les décors presque ésotériques, lumineux et affranchis des peintres Bonnard, Vuillard, Maurice Denis, Sérusier, Ranson et consort s’offrent des lignes souples et simplifiées, inspirées de l’orientalisme et plus précisément à  la tendance alors en vogue du japonisme. Une centaine d’œuvres, peintures, estampes et objets d’art raconte l’histoire de ces artistes insolites dont l’ambition principale fût d’abolir la frontière entre Beaux-Arts et arts appliqués, dans une perpétuelle recherche de liberté mais aussi de symbolisme.

L’expo en un mot ?

Inédite

Pour qui ?

Tout le monde

A quelle occasion ?

Mettre un peu de beauté dans sa journée

Le bon plan ?

Le resto Habesha à deux pas, pour un bon plat éthiopien avant l’expo