Lil Louis, house story

Viendra, viendra pas ? Ça fait presque trois ans qu’on attend que Lil Louis, légende de la dance music américaine et auteur du tube planétaire French Kiss

Viendra, viendra pas ? Ça fait presque trois ans qu’on attend que Lil Louis, légende de la dance music américaine et auteur du tube planétaire French Kiss, sorte son film sur l’histoire de la house, “The House That Chicago Built”. L’an dernier, lors de son passage à Paris, il nous promettait que ce documentaire (pour lequel il a interviewé plus de 150 DJ’s et acteurs de la scène de Chicago et d’ailleurs) allait mettre les choses au point et dénoncer les vantardises. “Le film, ce sera des faits. Uniquement des faits. Et beaucoup de mensonges vont être dénoncés.” L’histoire racontée par Lil Louis a-t-elle plus de valeur que les autres versions ? En tout cas, il a l’avantage de l’ancienneté. L’homme a pratiquement réinventé le métier de DJ aux USA, quand, dans les 70’s, alors qu’il était encore un collégien, il passait ses nuits à mixer en club sous la supervision d’un tuteur, qui le ramenait ensuite à la maison. Dans les années 80, il est devenu le DJ phare de Chicago, aux côtés de Frankie Knuckles et Ron Hardy, et un producteur star, grâce au succès (6 millions d’exemplaires vendus) de French Kiss, qu’il sortit en 1989. Après avoir perdu l’audition d’une oreille l’an passé, puis sa mère cet été, Lil Louis revient les mains chargées, avec un nouvel album qu’il qualifie “de chef-d’œuvre qu’il cherchait à atteindre depuis toute sa carrière”. Pour le découvrir, un seul endroit : le Rex Club, vendredi, avec un line-up on ne peut plus simple : Lil Louis non-stop de minuit à 7 heures.

Vendredi 14 octobre, Lil Louis au Rex Club, minuit (15-20 €) 5 boulevard Poissonnière M° Bonne Nouvelle