Exposition Margiela au Palais Galliera

Martin Margiela, gilet, Printemps-Été 1990. Pièce réalisée à partir d'affiches publicitaires lacérées et collées sur coton. Collection du Palais Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris.
© Françoise Cochennec / Galliera / Roger-Viollet

 

Le vêtement sous toutes ses coutures. L’exposition Margiela retrace le travail du créateur belge entre la période printemps/été 1989 et celle de 2009. L’habit y est examiné dans le détail en passant de la construction à la déconstruction. Rien n’est laissé au hasard, chaque morceau de tissu a son importance, même ceux que l’on ne voit pas. L’artiste s’interroge sur l’esthétique de la mode de son temps et propose de nouveaux concepts, tels que la récupération d’objets pour les accessoires. Son style à lui, c’est de casser les codes. Aller à l’encontre de ce qui plait en dynamitant le déjà-vu. Il est d’ailleurs connu pour ses lieux de défilé improbables et déconcertants à l’image d’un terrain vague, d’un parking désaffecté ou encore d’une station de métro fantôme. Signature d’un esprit libre et créatif, qui a su tracer son propre chemin.

L’expo en un mot

Unique

Pour qui ?

Pour les rebelles à contre-courant

A quelle occasion ?

S’inspirer pour sa nouvelle garde-robe

Le petit plus ?

Le petit parc verdoyant devant le musée

 

Retrouvez plus d’informations sur le site du Palais Galliera.