Nostalgie euphorique au Rex Club

Après avoir invité son acolyte Miss Kittin au mois d’août, avec laquelle il a connu le succès lors de la période électroclash il y a une quinzaine d’années, The Hacker continue dans la nostalgie pour cette nouvelle soirée consacrée à son label Zone Records au Rex Club.

Cette fois, le producteur grenoblois est parti chercher une légende d’outre-Rhin, DJ Hell, qui avait mis le duo français sur le sentier de la gloire en sortant le maxi Champagne ! en 1998 (celui qui contient le hit « Frank Sinatra »). Ça tombe bien, le patron du label International Deejay Gigolo, la cinquantaine bien entamée, regarde lui aussi vers le passé, ses dernières productions incluant un remix du classique de Kraftwerk The Model, un hommage au mythique chanteur allemand Klaus Nomi ou une collab’ avec Bryan Ferry de Roxy Music. Le Munichois n’a en tout cas jamais perdu sa touche sensuelle et euphorique sur le dancefloor et le choc des générations avec le Nantais Maelstrom (qui vagabonde entre Zone Records et Bromance, le label de Brodinski), avec The Hacker dans le rôle du médiateur, devrait être intéressant.