Nuits fauves

Ouvert au début de l’été, Nuits Fauves a tellement bien grandi qu’il a avalé son voisin du dessus, le Wanderlust.

Ouvert au début de l’été, Nuits Fauves a tellement bien grandi qu’il a avalé son voisin du dessus, le Wanderlust. Le superclub de la Cité de la Mode et du Design – 2 000 personnes de capacité – dispose désormais de trois dancefloors (l’ex-restaurant a été réagencé pour ajouter une salle). De quoi soutenir une offre clubbing diversifiée, entre les têtes d’affiche dans la grande warehouse en bas (Juan Atkins, Jazzy Jeff ou Agoria y sont déjà passés) et les mini-clubs en haut de l’escalier, dévolus à des collectifs et labels moins starifiés.

32 quai d’Austerlitz M° Gare d’Austerlitz. À venir : The Pharcyde & Andrés le 25 novembre