Opening : Nayda 001 au Petit Bain

Dans le sillon de la Tunisie et du Maroc, gagnés par la fièvre des festivals, les communautés électroniques prospèrent dans le monde arabe, pour les mêmes raisons qui ont fait leur succès ailleurs.

Dans le sillon de la Tunisie et du Maroc, gagnés par la fièvre des festivals, les communautés électroniques prospèrent dans le monde arabe, pour les mêmes raisons qui ont fait leur succès ailleurs. Facile à produire avec un ordinateur, facile à danser, la musique électronique s’est aussi trouvé des convergences avec les sons orientaux. Sentant le vent en poupe, l’association Nayda s’est lancée dans la création « d’expériences immersives dédiées à la découverte des cultures alternatives du monde arabe ». La première aura lieu ce vendredi à Petit Bain avec des artistes adeptes de la fusion, comme les Syriens de Shkoon, la productrice de techno berlinoise Wardita, le Jordanien Shadi Khries, déjà aperçu aux côtés d’Acid Arab, et le résident Koddi, organisateur de la première Boiler Room en Afrique, à Marrakech. 

Le vendredi 20 janvier, à Petit-Bain, 7, port de la Gare. M° Quai de la gare. 23h30 (11-15 €).