Orchestres en fête, le mythe Beethoven

Comme tous les ans, l’univers symphonique est à l’honneur avec « Orchestres en fête ! ». 22 formations, réparties dans toute la France sont impliquées et la Philharmonie de Paris fait figure de navire amiral de l’opération. Rendez-vous les 18, 19 et 20 novembre !

Elle a cette fois pour parrain le dessinateur Enki Bilal ; une manière de souligner la puissance visuelle de la musique … 11 orchestres et 12 concerts : le programme du week-end à la Villette offre l’embarras du choix et des partitions de Beethoven en constituent le fil rouge. L’Orchestre du Capitole de Toulouse et son directeur musical, Tugan Sokhiev, ouvrent le ban vendredi (à 20h30) ; prestigieuse entrée en matière pour une série où chacun trouvera son bonheur, grâce à des chefs et des solistes remarquables. Le Concerto n°5 « L’Empereur » est doublement célébré, avec Louis Lortie, l’Orchestre National d’Île-de-France et Enrique Mazzola (19 à 11h), puis avec Nicholas Angelich, l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine et Paul Daniel (19, à 20h30). De Beethoven, la 9e Symphonie n’a pas non plus été oubliée et c’est à l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et au Chœur de l’Orchestre de Paris, menés par Michel Tabachnik, que revient cet opus emblématique (20, 16h30). Mais à côté de ces concerts phares, on ne manquera pas les programmes inventifs de l’Orchestre Victor-Hugo Franche Comté (19 à 12h30), de l’Orchestre du CNSM de Paris (20, 11h), de l’Orchestre des Pays de Savoie (20 à 14h 30), etc.

18, 19 et 20 novembre. Philharmonie de Paris (Salle Pierre Boulez et Salle des concerts-cité de la musique). 221 avenue Jean-Jaurès, 19e. M° Porte de Pantin. Tél. 01 44 84 44 84. Places de 10 à 40 €. Programme détaillé sur : philharmoniedeparis.fr

© Fabien Peyronnet /AFO