Paris Jazz Festival

Un parfait mariage entre le Jazz et la chanson française.

Le chapiteau et sa voile blanche, le Parc Floral de Vincennes… Le cadre reste idyllique. Les familles s’acquittent juste de l’entrée du parc. Elles s’y arrêtent avec leurs enfants, goûtant cette formidable promotion du jazz. La 24è édition propose de nombreuses rencontres et rend hommage à la francophonie. Le premier week-end nous propose le mariage du jazz et de la chanson (french songs) avec le Thomas Savy Quintet, l’harmoniciste Olivier Ker Ourio qui reprend Brel, Nougaro, Joe Dassin, et le chanteur Jean Fauque pour une relecture attendue de Bashung (17 et 18 juin). Puis, avec Diaspora, le dialogue Afrique-Europe nous mettra en présence de musiciens voyageurs, le saxophoniste natif de la Guadeloupe Jacques Schwarz-Bart associé au pianiste Gregory Privat, et le percussionniste indien Trilok Gurtu (1er et 2 juillet). Les voix auront bien sûr droit à la parole grâce au chanteur soul Raoul Midon (9). L’Afrique nous offre le duo de pianistes Laurent de Wilde et le Congolais Ray Lema, et la belle présence de la Malienne Mamani Keita (15 et 16). Lisa Simone, la fille de Nina, sera chargée de mettre un peu de blues dans le parc (23). Les promeneurs pourront apprécier une autre vedette, le trompettiste Erik Truffaz (30) l’explorateur du jazz et les formes techno et classiques, une fusion toujours aussi magique.

Du 17 juin au 30 juillet au Parc Floral de Vincennes, 12e. www.paris.fr/jardinbotaniquedeparis