Peverlist au Batofar

Les veilles de jour férié sont devenues un paradis pour les clubbeurs parisiens, qui ne savent plus où donner de l’oreille.

Ce mardi soir, dans la capitale, on pourra assister aux sets d’une longue liste de DJ’s respectés, dont Derrick May et Franck Roger au Rex, Osunlade au Djoon, Maya Jane Coles au Showcase ou Marco Bailey au Faust, une surenchère qui fait monter Paris dans le top des destinations clubbing les plus prisées.

Au Batofar, c’est moins flashy mais vraiment qualitatif avec le producteur et DJ anglais Peverelist, invité de marque du cinquième anniversaire du webzine consacré à la musique électronique, Phonographe Corp, aux côtés de Mick Wills, un Allemand hébergé par DJ Hell sur International Deejay Gigolo Records.

Originaire de Bristol, la patrie de Massive Attack et Smith & Mighty, Peverelist est à la tête du label Livity Sound, qui fait frémir le milieu à chaque sortie de ses artistes phares, Kowton, Asusu ou Hodge, après avoir fait les beaux jours du dubstep (tendance deep et mental) à travers son label Punch Drunk. La dernière compilation, Livity Sound – Reverse Vol. 1, parue en septembre, offre un bon aperçu de la ligne du label, une techno infusée au dubstep et à la bass music en général. Des sons troubles, avant-gardistes, et qui font danser. On ne peut pas demander grand-chose de plus.