Pourquoi ne pas manquer le Festival Jazz à la Villette

Si Jazz à la Villette sonne l’heure de la rentrée depuis 2002, le programme de cette nouvelle édition va vous permettre de garder encore un peu la tête en vacances. Laissez vous guider, on vous dit pourquoi ne pas manquer ce festival.

Tentez de gagner des places pour le concert du 01 Septembre avec MAGNETIC ENSEMBLE ET SARAH MURCIA « NEVER MIND THE FUTURE » 

Une programmation entre légendes et découvertes


© Peter Necessany

MCs de légende et découvertes côtoient les maîtres du jazz d’hier et d’aujourd’hui pour défendre une vision kaléidoscopique de la Great Black Music, du jazz au hip-hop, de la soul à l’afrobeat, durant treize jours de fête au son d’une musique en pleine forme.
Cette année, les maîtres du piano jazz se sont donné rendez-vous à la Villette. Chick Corea (qui proposera deux concerts, à l’occasion de son 75e anniversaire), McCoy Tyner et Chucho Valdés, légendes du genre, dialoguent dans le programme avec leurs héritiers que sont Jacky Terrasson, Geri Allen ou Craig Taborn. De légendes il en sera aussi question avec Archie Shepp qui rend hommage à son mentor, John Coltrane, entouré d’un all star de rêve, ou avec Ernest Ranglin, génial guitariste jamaïcain, lui aussi très bien entouré.
Jazz à la Villette invite des artistes et des groupes qui bousculent les frontières et les codes du jazz, du trio anglais GoGo Penguin, à Erik Truffaz, en passant par l’explosif collectif Snarky Puppy mais encore Julien Lourau, Tigran et le trompettiste norvégien Arve Henriksen ou Sarah Murcia. Une définition du jazz très élargie qui flirte avec la pop, l’electro, le funk et d’où ressort le rôle clé de la scène anglaise mise à l’honneur cette année. 

 

A la rencontre d’une histoire


© Nas

Le festival célèbre toute l’histoire et l’héritage de la Great Black Music. À ce titre, la présence de Nas en ouverture de cette édition, étoile du hip-hop made in the USA et fils du jazzman Olu Dara, est un événement immanquable tant le MC est rare sous nos latitudes. Autre symbole : un hommage taille XXL au père de l’afrobeat nigérien, Fela, autour de son fils Seun Kuti, de son groupe Egypt 80 et d’une folle brochette d’invités : Talib Kweli, Carlinhos Brown, Cheick Tidiane Seck, Ibeyi, … Une création spéciale pour le festival qui s’annonce historique.

Pour la troisième année consécutive, Jazz à la Villette propose Under The Radar, temps fort à part du festival, qui nous emmène à la rencontre d’artistes-explorateurs. Ce festival dans le festival fait la part belle aux découvertes, aux projets inclassables, aux artistes et labels novateurs et aux coups de cœur, en s’associant à des lieux de créations de l’Est parisien (l’Atelier du Plateau, la Dynamo de Banlieues Bleues et le Studio de l’Ermitage) et en proposant une tarification attractive. En empruntant ces chemins de traverse, pas toujours balisés, vous découvrirez des musiques innovantes et des artistes passionnants.  

De nombreuses surprises et temps forts complètent cette programmation, à commencer par le cycle de concerts Jazz à la Villette for kids, à découvrir en famille, ou la sélection de films For Ever Lives Africa, en écho à la programmation de concerts. 

Tentez de gagner des places ici.