Slow Porn dans la moiteur du Salò

Un projet haletant et de la disco-house moite, sensuelle et sombre

Qu’un club ait une signature musicale aussi identifiée est généralement signe de qualité. C’est le cas de la Dame Noir à Marseille et son “dark disco”, où l’on guinche sur de la disco-house moite, sensuelle et sombre – mais jamais sinistre – sous les voûtes du club situé dans les entrailles du Trolleybus, et désormais à quelques pas, dans le nouveau bar lancé par l’équipe, la Dame Noir VII. C’est ici, sur le Vieux Port, que Phred Noir, le DA du club/label, a rencontré Remain, le patron de la maison parisienne Meant. Captivés par un concept qui va bien au-delà de la musique, ils ont créé le duo Slow Porn et le déclinent avec la compilation Prise de Vue #1, sous-titrée « indecent music on a wet tempo » (« musique indécente sur tempo humide »), qui vient de paraître sur le label canadien My Favorite Robot. Pour cette release party à Paris, ils ont trouvé le lieu idoine avec une fête ce samedi soir au Salò, ex-Social Club transformé depuis la rentrée en cave à beats dévergondés, avec ses backstages et sa scène ouverte, où tout le monde est libre de venir danser à côté du DJ. Ça ne devrait pas trop changer les Slow Porn de la Dame Noir, dont la topographie inversée évoque les Boiler Room, où les gens s’agitent derrière les platines. La compilation – qui démarre par un titre obsédant et lancinant de l’espoir phocéen Amevicious et se poursuit sur la house mutante du favori italien Rodion ou l’appétissant « Poison » de CätCät – a attiré l’oreille de DJ Harvey (objectivement le meilleur DJ du monde), pour compléter les mix orgiaques dont il a le secret. On ne trouvera pas de meilleur argument…

Slow Porn au Salò, samedi 25 février à 00h00, 142, rue Montmartre 75002. Prix : 10 euros.  M°3 Bourse.