Soirée du Festival Dream Nation 2019 aux Docks de Paris

Soirée techno, bass, hardcore, trance… :

Avec 12th Planet, Downlink, Delta Heavy, Riot Ten, Spag Heddy, Figure, Black Sun Empire, Dubloadz, Megalodon, Phase One, The Bass Society et Mc Youthstar sur la scène Bass Music, Infected Mushroom, Major7, Bliss, Morten Granau, Ritmo, Mad Maxx, Graviity et Sensifeel sur la scène Trance, Radical Redemption, Partyraiser, Billx, Neophyte, N-Vitral, Andy The Core, Lady Dammage, Rebelion, Malice, Tieum, Rob Gee et X-Pander sur la scène Hard, Luke Slater aka Planetary Assault Systems, Keith Carnal, Johannes Heil, Shifted, Zadig et Electric Rescue sur la scène Techno @ Docks de Paris

Les après-midi house et downtempo, ça va un temps hein, mais une fois que l’automne pointe le bout de son nez à Paris, on sait très bien que les cocktails exotiques s’apprécient moins et que nos corps réclament davantage de grosses secousses pour se réchauffer. De ce fait, le retour de Dream Nation est une bonne nouvelle, à condition d’aimer la musique électronique bien dense ainsi que de prendre des claques acid, techno, hardcore, trance et drum’n’bass. Cette année, le festival démarrera au Dock Eiffel avec l’aval du crew Possession, se poursuivra aux Docks de Paris et s’achèvera à la Station – Gare des Mines. Chaque nuit possédera un certain nombre d’atouts à faire valoir, mais impossible de rester insensible à la venue du grand artificier techno Luke Slater aka Planetary Assault Systems lors de cette soirée du main event du samedi, qui verra aussi les français Zadig et Electric Rescue faire parler la poudre (à canon).

Retrouvez plus d’infos sur l’événement Facebook