Soirée Soulection, c’est déjà demain

Après le mini-festival Future ! organisé en début d’année, les promoteurs du crew Free Your Funk continuent de creuser le sillon Future Beats – cette scène qui mêle indifféremment des éléments du hip hop et de l’électro, entre synthés filtrés, nappes vaporeuses et beats chill-out –, et ils ont bien raison.

C’est la preuve que la nuit parisienne est bien plus diverse que certains ne veulent l’admettre, et qu’elle n’est pas complètement submergée par le raz-de-marée techno/house. La soirée The Sound of Tomorrow ravira les amateurs de musique qui abhorrent le compartimentage des styles, ainsi que ceux qui ne veulent plus se soumettre à la dictature de la montée suivie du drop. Porte-drapeau du “son de demain” aux côtés des stars Kaytranada, Flume ou Ryan Hemsworth, le label californien Soulection, suivi par des dizaines de milliers de fans sur les réseaux sociaux, sera réuni quasiment au grand complet ce vendredi à la Machine du Moulin rouge. Outre les deux boss du label, Joe Kay et Andrew Power, on verra pour la première fois dans la capitale Sasha Marie, la résidente de leurs soirées à Los Angeles, et surtout le beatmaker de San Diego, AbJo, une de leurs premières signatures, fortement influencé par le défunt génie J-Dilla. Son titre « Murder$ In Grandeur » résume en trois minutes l’état d’esprit de cette nouvelle génération. Un beat semi-hip-hop, des breaks de house, des éléments juke…

Ceux qui veulent encore ériger une cloison entre hip hop et musique électronique en seront pour leurs frais.