Super Discount : sunshine people au Yoyo

La Californie dans les sous-sols de Paris. C’est en gros le concept de la soirée d’Etienne de Crécy ce samedi au Yoyo, dans les entrailles du Palais de Tokyo.

Pionnier de la French Touch, que ce soit au sein de Motorbass (avec Zdar de Cassius) ou avec Super Discount, le producteur français profite du regain de popularité de la house, la version black américaine, ses beats nonchalants et ses synthés made in 80’s, plutôt que sa traduction crispée teutonne. Ces influences figurent de façon explicite sur le troisième album de Super Discount 3, Deluxe, paru en septembre et qui se débite allègrement un samedi soleilleux. Pour cette soirée qui ressemble à une release party tardive, Etienne de Crécy – qui se produira en live – n’a pas pu convier tous les all stars de l’album (Kilo Kish, Baxter Dury ou De La Soul) mais la guest-list a de la gueule, avec notamment son fidèle compère Alex Gopher, le Britannique Miguel Campbell, auteur du hit Something Special dans le même état d’esprit (qui bosse ces temps-ci avec une autre gloire de la French Touch, Benjamin Diamond) ou encore Clyde P, un DJ parisien qui s’est bourré les esgourdes de hip-hop west coast (cf. son remix du Smile de Super Discount) et qui inonde ses sets des grosses basses copyrightées Parliament/Funkadelic. Ne manque plus qu’un barbecue pour se mettre vraiment bien.