Supergroupe: l’union fait la force au Rex

Après le rock, la mode des supergroupes est en train d’envahir la musique électronique.

Si ces unions éphémères ont parfois (souvent) fait pschitt dans le monde de la pop (il suffit d’écouter le dernier titre de Paul McCartney/Rihanna/Kanye West pour se dire qu’il y a des idées moins bonnes que d’autres), les réussites sont plus nombreuses chez les producteurs électro. En vrac, on peut citer Karenn, l’explosif projet des Britanniques Blawan et Pariah, Kuage (Superpoze + Adrien de Concrete Knives), Unforeseen Alliance (Zadig, Antigone, Voiski et Birth of Frequency), ou Mandar, combo formé du Parisien Lazare Hoche, du Néerlandais Malin Génie et du Danois Samuel Andre Madsen. En quatre maxis organiques et vaporeux aux rythmes downtempo, le trio a prouvé que Mandar était bien plus qu’un side project. L’officialisation aura lieu samedi soir au Rex Club, pour le premier live du groupe, à l’instigation de Molly pour sa soirée Head On. Celle-ci recevra également le Berlinois Aybee, boss du label Deepblak pour un live, et 1977, vétéran du turntablism hexagonal et désormais producteur d’une techno délicate et filiforme.