Techno Parade, pas toujours pareil

La Techno Parade, juste une grosse fête dans les rues de Paris ? Pas vraiment

La Techno Parade, juste une grosse fête dans les rues de Paris ? Pas vraiment. Derrière le côté tapageur de l’événement se cachent les revendications d’une contre-culture née en France dans les années 90, et qui, presque vingt ans après, est devenue plus populaire que jamais. L’heure n’est donc plus à la lutte pour la reconnaissance, du moins pour sa dimension clubbing (la free party n’est pas sortie de l’ornière), mais à l’institutionnalisation. Et c’est en bonne voie, avec la pérennisation de la Paris Electronic Week, le grand salon de l’industrie des musiques électroniques, qui s’étendra cette semaine (du 21 au 23) à la Gaîté lyrique pour une série de conférences, masterclass et workshops. Au programme, des thèmes qui font rêver (Comment monter son club ou son festival en partant de zéro ?), d’autres un peu moins (Comment travailler avec les médias pour obtenir de la visibilité ?), un village des labels et un volet BtoB (business to business) destiné à se développer, avec l’Amsterdam Dance Event, référence du milieu, dans le coin de l’œil. Le message est clair : les professionnels de la musique électronique ne sont pas des amateurs. Mais ils n’oublient pas pour autant de danser, avec plusieurs soirées programmées dans des clubs parisiens (Nuits fauves, Glazart, Zig Zag, Gibus…) et même à l’hôtel Marriott des Champs-Elysées (le 21), sur un dancefloor qui s’annonce très cosy. Samedi, la parade sera le point d’orgue de la semaine, avec un défilé d’une dizaine de chars le long des quais de Seine. En prolongations, le désormais traditionnel mini-festival Dream Nation se tiendra aux Docks de Paris, avec quatre scènes (techno, trance, bass music, hardcore) pour contenter toutes les chapelles de la musique électronique.

Samedi 24 septembre, Techno Parade ((départ à midi du quai François Mitterrand) puis Dream Nation 20h-06h (40 €)

aux Docks de Paris, 50 avenue du président Wilson, La Plaine Saint-Denis, M° Front Populaire

Paris Electronic Week , du 21 au 24 septembre. Pass 1 jour : 15 €. Pass 4 jours, 35 €. www.pariselectronicweek.fr