The Peacock Society : double fête d’hiver

Après un ballon d’essai d’une nuit l’an passé, ce deuxième festival Peacock Society hivernal présente une affiche ultra-convaincante

Après un ballon d’essai d’une nuit l’an passé, l’agence We Love Art a senti les Parisiens prêts à braver le froid pour deux soirs de fête sous la halle Baltard du Parc Floral. Et comme il y a moins de concurrence à cette période, ce deuxième festival Peacock Society hivernal présente une affiche ultra-convaincante, avec les caciques de la sphère techno/house disséminés entre les deux soirs : Seth Troxler, Chris Liebing, Modeselektor, Ben Klock, Floating Points, Luke Slater, autant d’artistes qui assurent une forte mobilisation de la part du public, lequel pourra aussi naviguer entre les bains suédois “sous les étoiles”, un playground digital et un cinéclub pour ceux qui préfèrent intellectualiser la musique. Mais on ira surtout au Peacock Society pour assister au retour de Larry Heard, l’auteur de l’éternel “Can You Feel It ?”, absent des scènes hexagonales depuis sept ans. Très actif dans les années 90, on a moins entendu Mr Fingers – son alias le plus réputé – au cours des années 2000 (à l’exception notable du sublime “The Sun Can’t Compare” avec la voix de Mr. White). Parangon de la house soulful, un style en plein revival, l’ex-batteur de jazz est revenu aux affaires l’an passé et s’est lancé dans une tournée live qui devrait séduire nostalgiques et millenials. Autres candidats hors-système à guetter : le trublion islandais Bjarki, qui donne régulièrement des sueurs froides à son agent, ou les Lyonnais The Pilotwings, qui ont livré à l’automne dernier l’un des disques les plus bizarres et intéressants de l’année, Les Portes du Brionnais. 

Festival Peacock Society, samedi 17 et dimanche 18 février de 22h à 7h au Parc Floral, route de la Pyramide 75012. M° Château de Vincennes. Entrée : 39-44 euros.