Un œil sur la planète séries

Le monde entier en est devenu accro. Le Festival Séries Mania revient du 13 au 23 avril au Forum des Images pour vous faire découvrir les meilleures nouveautés en la matière.

Une compétition phare


4 Blocks © 2017 Turner Broadcasting System Europe Limited & Wiedemann & Berg Television Gmbh & Co.KG

Véritable institution depuis maintenant 8 saisons, la compétition du Festival Séries Mania déniche la crème de la crème et les tendances du moment. Et cette année encore, le polar se porte bien avec toujours en tête la Norvège, et ses crimes isolés, ses paysages désolés, et ses personnages désorientés dans Monster. Avec aussi 4 Blocks et sa famille de gangsters berlinois en plein business, ou encore avec Born to Kill, série anglaise explorant l’âme d’un serial killer en devenir. La comédie également a encore de beaux restes avec I’m Dying Up Here, la vie d’une troupe de stand-up dans les années 70 dans une série à la Fame produite par Jim Carrey en personne. Alors que côté français, c’est Jonathan Lambert qui officiera en réalisateur raté enlevé par un dictateur asiatique pour tourner un remake de King Kong dans l’absurde Kim Kong.

Mais la vraie tendance, ce sont ces séries qui scrutent notre société comme dans I Love Dick, la nouvelle création féministe de Jill Soloway (Transparent) qui s’interroge sur le désir féminin, ou comme Seven Types of Ambiguity de l’Australien Tony Ayres sur les différents points de vue d’un enlèvement d’enfant. Des séries qui se pencheront aussi sur la foi, comme Broken et son père Michael, prêtre catholique anticonformiste, ou avec la famille de pasteurs de l’Église nationale du Danemark entre éveil et perdition dans Ride Upon the Storm. Tandis que l’honneur sera au centre de Your Honor, une série israélienne plongeant un juge dans le dilemme après que son fils ait provoqué un accident.

 

Une France qui gagne


Aurore © DR

Comme à son habitude, la fiction hexagonale se porte bien, et elle alignera elle aussi deux polars dans la section Compétition française : La Forêt, l’enquête sur une disparition très inquiétante dans les bois des Ardennes, et Aurore, polar singulier et envoûtant avec Élodie Bouchez, Aurore Clément, Hélène Fillières, et Anna Mouglalis, dirigé par Laetitia Masson (En avoir (ou pas)). Encore plus ambitieuse, la série Transferts s’attaquera pour Arte au thème de l’immortalité, tandis que dans Missions, pour OCS, des astronautes arrivant sur Mars découvriront parmi les rescapés d’une mission concurrente, Vladimir Komarov… le premier homme à avoir perdu la vie dans l’espace en 1967. Preuve que les séries françaises peuvent être prometteuses.

 

Le monde tourne

Before We Die © DR

Mais Séries Mania, c’est aussi une formidable occasion de découvrir ce qui se fait hors de nos frontières. Ainsi dans la section Panorama International, ce sont 19 séries de 14 pays qui seront présentées. Avec bien sûr les productions d’Europe du Nord qui ont le vent polaire en poupe comme la série catastrophe The Swell (Pays-Bas) dans la lignée du Jour d’aprèsBefore We Die (Suède) le dilemme d’une mère policière qui a fait arrêter son fils pour trafic de drogue, ou Below the Surface (Danemark) une prise d’otage haletante dans le métro de Copenhague.

De l’autre côté de la Manche, le Royaume-Uni mettra les femmes à l’honneur. Les ados dans Clique, une quête identitaire matinée de polar, une célibattante pince-sans-rire dans Fleabag. Et une quadra déboussolée par son mystérieux amant dans Apple Tree Yard avec Emily Watson.

Enfin, au rayon surprises, un joueur de poker frimeur se frottera à des vampires dans Juda (Israël). Un enfant sera capable de voir les souvenirs des personnes qui l’entourent dans Heaven (Japon). Des participants d’une émission de téléréalité seront enfermés dans une prison abandonnée dans Supermax (Argentine). Et les Russes se lanceront dans la série de SF avec des robots dans Better than Us.

Si l’on ajoute à cela les découvertes de webséries originales, Damon Lindelof co-créateur de The Leftovers et de Lost en Président du jury, les présences de Julianna Margulies (UrgencesThe Good Wife) et d’Adam Price créateur de Borgen, les diffusions exclusives des nouvelles saisons inédites du Bureau des Légendes, de Dix pour cent, d’Hero Corp, d’Occupied, de Sense8, et de The Missing, des nuits marathon dont celle de Masters Of Horror, des séries des années 80 comme Pause Café, ou Les Simpson sur grand écran en présence de leurs voix françaises, on se demande bien pourquoi vous resteriez chez vous à regarder des séries…

 

Festival Séries Mania Saison 8, du 13 au 23 avril au Forum des Images, à l’UGC Ciné Cité des Halles, Rosny et Normandie, au Grand Rex, au Luminor, au Centre Pompidou et sous la Canopée. Entrée libre après réservation sur www.series-mania.fr