Une légende à l’Electric

« Parfois, le soir, je voyais mon père sortir de la maison. Par la fenêtre, je l’observais avec des gars bizarres sortant des caisses entières de vinyles du coffre d’une voiture. » À 5 ans, Luke Slater était déjà tombé dans la marmite de la musique. Quinze ans plus tard, à la fin des 80’s, le Britannique plongeait dans l’acid house en mixant au fameux club Heaven à Londres.

Devenu une légende de la musique électronique, notamment sous son alias Planetary Assault Systems, il a intégré la famille Ostgut Ton, le label du club Berghain à Berlin. Toujours impeccable derrière les platines, capable de jouer des heures sans aucun temps faible, Luke Slater sera l’attraction de la soirée Bloc à l’Electric ce vendredi. A ses côtés, outre la résidente Anetha, on retrouvera l’Italo-Berlinois Lucy, défricheur de techno sombre et racée au sein du label/laboratoire Stroboscopic Artefacts, et Talismann, producteur hollandais hyper rare (ce sera son premier set en France) qui, avec seulement quatre maxis, a déjà tapé dans l’œil des amateurs de techno. Clairement la soirée à ne pas louper ce week-end.

BLOC # 011 avec Luke Slater, vendredi 30 janvier à 23 h à l’Electric, Parc des expositions – Porte de Versailles, hall 7, niveau 4, 15e. Entrée : 18-20 €.