Zao Wou-Ki : L’espace est silence au Musée d’Art Moderne

Zao Wou-Ki, Hommage à Claude Monet , février-juin 91 – Triptyque, 1991 Huile sur toile, 194 x 483 cm, Collection particulière
© ADAGP, Paris, 2018, crédit photographique : Jean-Louis Losi

 

Le Musée d’Art Moderne accueille la première grande rétrospective française consacrée à l’artiste chinois Zao Wou-Ki depuis son décès en 2013. Voyageur tiraillé entre sa terre natale, la France et les Etats-Unis, esthète passionné de peinture, de musique et de poésie, il cultive dans son art une synesthésie qui lui vaudra d’inspirer à Michaux cet oracle fulgurant : « L’espace est silence ». L’exposition, mettant en valeur immenses triptyques à l’huile et gigantesques encres de Chine sur papier, invite plus largement à une réflexion sur le grand format avec une quarantaine d’œuvres dont certaines n’ont encore jamais été exposées. C’est inédit, et c’est du 1er juin au 6 janvier 2019 !

L’exposition en un mot ?

Paisible

Pour qui ?

Les amateurs d’art en quête de douceur et de sensibilité

A quelle occasion ?

Retrouver calme et sérénité

Le petit plus ?

La fée électricité de Raoul Dufy à ne surtout pas manquer !