824 heures

 

824 heures c) DR
824 heures (c) DR

824 heures : Nuits d’Amour

 

Installé au cœur d’Oberkampf, le bar de nuit/club éphémère du Badaboum (en collaboration avec A Nous Paris) détonne depuis son ouverture début octobre en proposant des fêtes qui changent un peu de la culture du comptoir de cette rue de la soif, avec sa salle secrète réservée aux adeptes de Madonna et des bains de minuit, ses platines champêtres ou son dancefloor sur lequel s’agitent vite des gens costumés, perruqués, maquillés portant des verres bien serrés. Parmi les spécialités du lieu, le numerus clausus qui empêche la cohue au bar et l’inédit sentiment de lose quand on tente de prendre une photo avec la vignette posée sur l’objectif à l’entrée. Oui, les photos sont interdites.

Quelle ambiance ?

« Néo-punk-paillette » façon Camion Bazar (le collectif en charge de la DA)

Pourquoi on y va ?

Car tout ce qui est éphémère et tenu secret est excitant. Jusqu’au 29 avril 2018

Pour qui ?

Les fêtards en manque de nouveauté