Alan Geaam

 

Alan Geaam
© Alan Geaam

Alan Geaam : Sur votre 31 !

Cadre intimiste, service sur son 31, vaisselle léchée, prix en haut de l’échelle… La cuisine suit ? En partie. Asperge, morille, œuf de caille et sabayon au cédrat – brouillon –, lotte au vadouvan et poireaux – éteint –, pigeon laqué à la mélasse de grenade, céleri et navet – vif et abouti –, bavaroise à l’aloe vera, eucalyptus et pamplemousse rose – équilibré et suave –, lait au miel, avec hysope, pollen et noix de cajou… – gradué et plaisant – le tout arrosé d’un joli verre de saumur blanc, Clos de la Rue 2012, du Château de Brézé (12 €). Une table à laisser reposer, le temps d’affirmer et de caler son registre gastronomique assez singulier, entre France et Liban…

 

Quelle ambiance ?

Chic et classe.

Pourquoi on y va ?

Profiter du cadre.

Pour qui ?

Les Parisiens gastronomes.