Anthocyane

 

Anthocyane
© Anthocyane

Anthocyane : Cuisine généreuse

Rapport qualité-prix, générosité des amuse-bouche et des mignardises et sophistication des assiettes : un parcours sans faute. Dès l’arrivée du poulpe servi sur un coulis de basilic et relevé d’une pulpe de pamplemousse, on comprend qu’il y a du lourd sous la toque. La suite l’atteste. Un œuf parfait (cuit à basse température) déposé sur une mousseline d’artichaut et camouflé par des feuilles de coriandre, du parmesan et du chorizo. Le maigre lui, sort ses muscles pour montrer au céleri en mousseline et aux pommes de terre roulées dans de l’algue nori qui est le patron. Quant au vacherin exotique, s’il est revisité, il est surtout sublimé par de l’opaline à la mangue totalement addictive.

 

Quelle ambiance ? 

Design épuré.

Pourquoi on y va ? 

Rapport qualité-prix.

Pour qui ? 

Les Parisiens gourmands.

 

ATTENTION : cet établissement a définitivement fermé ses portes