Bâton Rouge

 

Bâton Rouge
© Bâton Rouge

Bâton Rouge : Shaker, tablier en jean et bretelles rouges

À l’origine du lieu, deux experts en mixologie, Julien Escot (le Papa Doble à Montpellier) et Joseph Biolatto (Apicius et le regretté Forum), bien associés ici, revisitent les recettes classiques de la Nouvelle-Orléans. Ils ajoutent quelques potions étrangement envoûtantes – le lait de pélican à base de Bourbon, de sirop d’érable, jaune d’œuf et noix de muscade est à se damner –, de l’absinthe pour exciter son petit monde – à goûter, le Bâton Rouge à base de cognac, guignolet, absinthe et champagne –, et accompagnent le tout d’une carte de snacks à bon prix (à partir de 8€), avec sandwich qui régale (le po’ boy) et sundae vanille qui cale.

 

Quelle ambiance ?

Très décontractée : les coques des cacahuètes se jettent ici par-dessus l’épaule.

Pourquoi on y va ?

On aime les bons cocktails et l’ambiance vaudoue étonnante au bon son du blues.

Pour qui ?

L’endroit parfait pour lâcher prise après une journée ou une semaine de travail.