Belle Maison

 

Belle Maison
© Belle Maison

Belle Maison : L’iode à la mer

Rue de Navarin, lovée tout contre l’hôtel Amour. De quoi ouvrir en grand l’appétit. Au menu, une cuisine de la mer, plutôt brute dans ses plats, plus délicate dans ses entrées et desserts. Un va-et-vient en deux temps. Saisissant. Poulpe de roche, cocos de Paimpol au xérès, chips de crevettes (13€) – généreux et ciselé –, maquereau entier, chou rave étuvé, noisettes torréfiées et bouillon de cresson (19€) – étonnant à l’œil, franc en bouche –, rhubarbe confite, glace au mascarpone et sarrasin (9€) – du velours. La carte des vins sort des bouteilles rebattues, le service est plein d’entrain et la clientèle a bonne mine. Les bienfaits de la mer, sans trop casser sa tirelire…

Quelle ambiance ?

Bord de mer, déco marine bois et bleu.

Pourquoi on y va ?

Pour la cuisine de la mer.

Pour qui ?

Les amoureux du poisson.