Cléo

 

Cleo
© Cleo

Cleo : Resto boudoir

Le mot boudoir va comme un gant à ce restaurant. Sa cuisine n’est ni dans l’air du temps, ni décalée, ni classique. Elle respire le cosmopolitisme et s’il est un plat qui le résume, c’est bien le thon mi-cuit, salicorne, pastèque et lait ribot. La pastèque cingle de sa fraîcheur le poisson, mystifie sur place la salicorne et scelle une union remarquable avec le lait ribot. Dans la même veine, les trigoli (pâtes) à l’encre de seiche, poulpe grillé et nduja (saucisson piquant) sont diablement addictifs comme les orecchiette (pâtes) servies avec des pois chiches noirs, de la pancetta et des blettes. Quant au chou au chocolat, il déborde de générosité.

 

Quelle ambiance ?

Chic et design.

Pourquoi on y va ?

La carte aux saveurs surprenantes.

Pour qui ?

Pour ceux qui aiment bien manger dans de beaux endroits.