Faggio

 

Faggio
© Faggio

Faggio : Pizzeria des villes     

Dernier en date, ce deux-pièces four à bois-tables lancé par un des tauliers de l’Entrée des Artistes (9e) et un ancien d’Il Brigante (18e). Un repaire-couloir façon Little Italy, entre briques rouge-gris, édition du jour de La Repubblica, sacs de farine empilés et… hipsters en rang d’oignons, au service comme en salle. Un faux nouveau genre donc. Et une vraie surprise ? Moui… Burrata (12€) – copieuse, pas assez crémeuse –, pizza Diavola à la saucisse piquante, oignons rouges, pousses de moutarde et mozzarella fumée (16€) – fine, généreuse, relevée –, tiramisu (6€) – un tantinet kloug – Et basta ? Non, de jolies quilles nature changent, comme le masieri blanc 2014 d’Angiolino Maule (4,50€). À voir, à manger et à boire.

 

Quelle ambiance ?

Très tendance, hipster.

Pourquoi on y va ?

La qualité des pizzas.

Pour qui ?

Ceux qui aiment l’Italie et les lieux tendances.