Fulgurances, l’adresse

 

© Fulgurances, l’adresse
© Fulgurances, l’adresse

Fulgurances, l’adresse : Les chefs passent, le goût reste

Si le cadre demeure, la carte, elle, change au gré des allers et venues des jeunes chefs en résidence à qui l’enseigne permet d’affûter leur identité. À la manière d’un incubateur, Fulgurances est le terrain d’expression  de ces jeunes talents à qui elle offre un espace de création où s’épanouir pendant tout un semestre, approfondir la gestion d’une brigade, d’une cuisine, avant de se lancer dans leur propre aventure. Dernièrement, Céline Pham a pu cuisiner ses souvenirs du Vietnam, alors que son prédécesseur, l’Anglais Sam Miller, avait mis en scène un parcours riche et hétéroclite et avant lui l’Irlandaise Rose Greene avait livré une partition dans l’air du temps.

Quelle ambiance ?

Néoscandinave acueillant.

Pourquoi on y va ?

Pour la jeune cuisine pleine de ferveur.

Pour qui ?

Les foodistas et autres becs fins de tous âges.