Je l’M

 

Je l'M (c) DR
Je l’M (c) DR

Je l’M : nous aussi

Je l’M, la seconde adresse du chef doublement étoilé, Julien Roucheteau n’est pas d’un intérieur renversant mais faut-il s’y attacher si la cuisine qu’on y sert répond aux attentes de nos estomacs exigeants ? Non, bien sûr. La carte n’est pas grande et assez simple, ce qui donnent des plats savoureux, jamais ennuyeux. Pensés par le maître dans un registre oscillant entre bistro et gastro, poissons et viandes développent leur variété au gré des envies. Un jour Saint-jacques dorées et croustillants de topinambour, un autre, Saint-Jacques et endives, aigre-douce et clémentines. Un lieu jaune rôti au cumin, avec une mousseline de panais et plus tard, un dos de cabillaud châtaignes et tonka. On craque aussi pour les desserts.

Quelle ambiance ?

Chef étoilé

Pourquoi on y va ?

Pour manger dans un restaurant bon, sans prétention

Pour qui ?

Ceux qui aiment qu’on les étonne