Jones

 

Jones
© Jones

Jones : Une gourmandise de plus !

Décor néo-indus’ défraîchi et cuisine plurielle, des croissants du matin aux assiettes de partage du soir, en passant par une joyeuse partition le midi. Ciselée comme à la ville et colorée comme à la campagne. Focaccia de mozzarella fumée – plaisant –, burrata, poutargue et oseille – texturé, acide et lacté… divin ! –, canard, blettes colorées et olive de Kalamata – précis et puissant –, fiadone à la bergamote, brousse à la pistache – entêtant. À 23€ tout compris, un verre de vin s’impose. Va pour le “beaujo” de Lapalu (5,5€). Une gourmandise de plus. Et un bon plan au déjeuner, assurément !

 

Quelle ambiance ?

Néo-industrielle et coloré.

Pourquoi on y va ?

Les plats gourmands.

Pour qui ?

Les fans de bistrot gourmand.