Juvia

 

juvia
© juvia

Juvia : Une bouffée d’air frais

La brasserie du chef Guillaume Delage a un joli cachet loin du show-off des établissements du quartier. Il ne lui restait qu’à séduire avec des plats traditionnels quelque peu modernisés dans le dressage ou dans la composition. Le saumon fumé se présente en dominos avec une cream cheese à l’aneth, les encornets poêlés à l’ail doux sont parés d’olives, quant à la salade Detox, elle joue la couleur en associant chair de crabe, quinoa, pomme Granny et salade romaine. La joue de veau pochée se savoure avec coquillettes et le fish & chips est préparé à partir de cabillaud et de gambas. Même la panna cotta n’a pas sa tête habituelle avec des dés de financier posés sur le coulis de fruits rouges.

 

Quelle ambiance ?

Terrasse verdoyante et sous-sol cosy. Matériaux chaleureux partout : du teck pour les plateaux des tables d’extérieur, du chêne brut pour celles de la salle et de l’osier pour les luminaires sans oublier les pierres bleues au sol.

Pourquoi on y va ?

On aime : la bistronomie classique bien exécutée et les différentes essences de bois.

Pour qui ?

Pour un apéro avec quelques amis qui se prolonge par un dîner.