L’Euphorion

 

L'Euphorion (c) Nicolas Anetson
L’Euphorion (c) Nicolas Anetson

L’Euphorion : cocktail bar souterrain 

 

Le Faust, le club situé sous le pont Alexandre III, a lancé un nouvel espace sous sa voûte. Multitâches, L’Euphorion (le fils de Faust chez Goethe) aura pour fonction première de servir des cocktails dans une ambiance vintage agencée par l’architecte d’intérieur Konstantina Sofianoudis, au comptoir de l’ancien bar du Ritz situé à l’entrée. Entre un cheval de bois et une cabine téléphonique rouge, la partie restaurant propose une carte allant du burger à la galette bretonne et des “entre-deux” – une entrée-plat-dessert à partager – composés par le chef israélien Daniel Renaudie. Concernant la programmation, L’Euphorion se transforme en cabaret le mercredi avec des numéros d’hypnose, en galerie d’art le jeudi, en salle de concert le vendredi et en club – avec des Djs parisiens ou internationaux de passage – le samedi jusque tard dans la nuit.

Quelle ambiance ? 

Clandestine et burlesque

Pourquoi on y va ? 

L’entrée est libre, on aurait tord de ne pas en profiter

Pour qui ?

 Les adeptes du fauteuil en cuir et du canapé Chesterfield