La Java

 

Java
© DR

La Java : nuits parisiennes du musette aux sons actuels

C’est dans un monument historique construit en 1924, qui abritait aussi l’ancienne galerie marchande du Palais du Commerce, que La Java demeure encore aujourd’hui ce lieu où l’on danse. Dès les années 20, noctambules avertis s’y retrouvaient pour des instants java et music hall. Edith Piaf y fera ses débuts, Django Reinhardt y laissera son empreinte. Le temple du bal musette connait quelques années fantôme avant un nouveau souffle dans les années 60, le rock dégomme tout sur son passage en version classique puis underground, et finit par laisser place à la salsa dans les 90’s. Depuis 2006, l’équipe en charge conserve l’âme du lieu avec une programmation attachée aux musiques urbaines, pop et world, entre concerts et club. On surveille toujours les actus, comme le rendez-vous défricheur Ghetto Folk, soit celui « des mal vus, des clandos, des Apaches et des touristes qui ont oublié leur Lonely Planet dans le métro » initié fin 2017.

Quelle ambiance ?

Amicale et transpirante

Pourquoi on y va ?

Pour la programmation éclectique et pointue, des tarifs abordables, son public queer friendly

Pour qui ?

Pour les oiseaux de nuit et ceux qui sont curieux