L’Ambassade d’Auvergne

 

© David Grimbert

L’Ambassade d’Auvergne : Voyage en Auvergne

Une envie de saucisse aligot piochée dans le menu Saveurs d’Auvergne. Peut-être aurait-il fallu opter pour le Parmentier de bœuf de Salers : malgré une démonstration de filage bien maîtrisée, l’aligot était bien trop aillé. Le pounti (terrine de blettes, pruneaux et porc) ne rend pas l’enthousiasme, trop dominé par le pruneau. Bon point en revanche pour la crème parfumée à la verveine fraîche et la mousse au chocolat. Pourquoi se contenter d’un menu auvergnat un peu en roue libre quand la carte propose une dégustation de cochonnailles de la maison Conquet, une épaule d’agneau cuite 13 heures à basse température, un jambon de coche de chez Laborie, un porcelet farci et un cornet de Murat ?

 

Quelle ambiance ?

Du terroir.

Pourquoi on y va ? 

Pour les produits typiquement auvergnats.

Pour qui ?

Les bons vivants.