Le Batofar

Le Batofar (c) Le Viet
Le Batofar (c) Le Viet

Le Batofar : Le Paris underground

 

En 1999, fraîchement amarré sur le quai François Mauriac, le Batofar (un authentique bateau-phare, d’où son nom), cherchait le(s) Nord(s) ou Berlin, au fil d’événements pointus dédiés à des destinations davantage tournées vers les musiques électroniques que ne l’était alors Paris. S’il s’est ouvert avec le temps à d’autres styles, le lieu, toujours précurseur en matière d’électro, a accueilli dans son club et sa salle de concert, les plus grands du genre autant que de vraies découvertes. Jamais monocorde, le lieu offre en prime un panel d’ambiances différentes dans ses divers bars, et sur sa terrasse à la programmation éclectique.

Quelle ambiance ?

Défricheuse.

Pourquoi on y va ?

Pour la prog, toujours intéressante, pour boire un verre et même se restaurer.

 Pour qui ?

Tout le monde, le lieu étant aussi pointu que fédérateur.