Le Bon Saint-Pourçain

 

Le Bon Saint Pourcain
© Le Bon Saint Pourcain

Le Bon Saint Pourcain : Bistronomie

Au dos de l’église Saint-Sulpice, Dans un décor de bistrot bourgeois joliment rafraîchi, un une-pièce-cuisine de poche. L’ardoise suit, inspirée par le marché et bonhomme dans ses intitulés. Asperges vertes, blancs de seiche, ail des ours (11€) – ciselé, mais un tantinet sec –, filet mignon, épinards, artichauts, pommes de terre et jus de rôti (25€) – généreux et précis –, baba au rhum martiniquais (8€) – délicat, envoûtant : parfait ! Même si le lieu invite à plus de malice encore, l’ensemble séduit, vins compris (saint-pourçain de Terre de Roa, 6€ ; muscadet de Landron, 7€ ; saumur-champigny de Bobinet, 7€…). Un nouvel “après à Saint-Germain-des-Prés”…

 

Quelle ambiance ?

Bistrot bourgeois.

Pourquoi on y va ?

Une ardoise inspirée dans un cadre agréable.

Pour qui ?

Les gourmets parisiens.