Le Hibou, une vraie ménagerie !

 

Le Hibou
© Le Hibou

Le Hibou : Pleine à craquer tout l’été, la terrasse noire du Hibou enterrait l’hideuse Tavern House, verrue du carrefour de l’Odéon.

Pour l’hiver, on passe à l’intérieur (terrasse chauffée). Au décor, Clément et Clémence Goutal créent une atmosphère de manoir de campagne écossaise, boiseries et bleu canard partout, meubles chinés bien arrangés et portraits de famille, gentilshommes et bonnes sœurs aux murs. Bijou du Hibou, le comptoir au rez-de-chaussée, encadré d’une collection de lapins, chouettes, canards et oiseaux rares, exposés comme dans une maison de chasse, perchés sur fond d’azulejos bleus made in Portugal. Pour un verre, mieux vaut filer “au nid” à l’étage, grimper le grand escalier, passer le corbeau, le merle noir puis s’attarder au comptoir ou dans un vieux fauteuil crapaud. Jusqu’en janvier, la carte des cocktails célèbre la reine d’Angleterre, dans un menu “God save the Queen” bien orchestré. Pimm’s royal et gins bien notés, mais pas donnés (entre 13,50 et 16,50 €), tarama, charcuterie et sardines d’Espagne pour les affamés.

 

Quelle ambiance ?

Design moderne.

Pourquoi on y va ?

Profiter de l’esthétisme du lieu autour d’un verre.

Pour qui ?

Le parisien férus de terrasse et d’esthétisme.