Le Réciproque

 

Le Réciproque (c) DR
Le Réciproque (c) DR

Le Réciproque : Chefs sourire

 

Le monsieur à la table voisine « Je fréquente trois tables dans le quartier, La Table d’Eugène, La Rallonge et Le Réciproque ». Le tiercé gourmand de ce monsieur a fière allure. Devant son second Communard (vin rouge et crème de cassis), il explique à son invité le pourquoi du comment : « J’aime bien le duo, Sylvain et Adrien, l’un en cuisine, l’autre en salle et réciproquement. Ils n’ont pas la grosse tête ». On ne saura pas ce qu’il pense de la cuisine, mais on sent l’habitué qui commande la formule déjeuner sans la regarder, courge spaghetti façon carbonara, bar à la plancha, tombée de fenouil, abricots secs et beurre blanc citronné puis ganache chocolat noir et sorbet framboise.

Il y a aussi le menu carte avec pour débuter un thon mi-cuit, céleri, condiment betterave et vinaigrette cacahuète. Un assaisonnement un peu plus punchy ne serait pas malvenu mais en l’état, ça reste une entrée fringante. Fondantes à souhait, les joues de cochon confites se lovent sur de la semoule et une pastilla de fruits secs. Copieux ! Le crémeux citron meringué déposé sur une arlette (biscuit) ravive les papilles. Et quand la pâte de fruit à l’abricot fait son apparition avec l’addition, le monsieur ne peut s’empêcher d’ajouter : « Tu vois, c’est pour ce genre de petites attentions que j’aime cette adresse ». (Formules : 19 et 23 € (au déjeuner), Menus : de 35 à 49 €) _Ph.T.

Quelle ambiance ?

Amicalement vôtre

Pourquoi on y va ?

Pour une cuisine fleurie et réfléchie pas hors de prix

Pour qui ?

Ceux qui aiment les petites attentions comme Monsieur