Odéon Théâtre de l’Europe

 

L'Odéon Théâtre de l'Europe (c) Laure Vasconi
L’Odéon Théâtre de l’Europe (c) Laure Vasconi

Odéon Théâtre de l’Europe : Planches de légende

 

L’Odéon Théâtre de l’Europe datant de 1782 prend le nom d’Odéon dès 1796 et parcourt le temps, presque sans interruption majeure jusqu’à nos jours, avec des reprises du répertoire classique ou des œuvres inscrites au patrimoine moderne, depuis Sarah Bernhardt qui y triompha dans les années 1870 au novateur Jean-Louis Barrault, investi en 1959 de l’Odéon-Théâtre de France par André Malraux ministre de la culture du président Georges Pompidou. Au cœur des événements de mai 1968, le théâtre est investi puis occupé par les étudiants. Après cette époque troublée, l’activité théâtrale y reprend ses droits. En 1971 l’Odéon est promu « Théâtre National » puis devient « Théâtre de l’Europe » en 1990 s’ouvrant ainsi à des patrimoines hors-frontières. L’adjonction d’une seconde salle aux « Ateliers Berthier » Paris 17ème en 2005 et la direction d’Olivier Py de 2007 à 2012 contribuent à perpétrer le renom de ce théâtre, toujours à l’avant-garde des programmations.

Quelle ambiance ?

Au cœur de la scène

Pourquoi on y va ?

Parce que c’est sûr, ça va être bien. L’été, on prolonge la soirée sur la terrasse installée sur la place

Pour qui ?

Les amoureux du théâtre