Musée du Quai Branly – Jacques Chirac

Musée du quai Branly. Vue extérieure du bâtiment Musée et des boîtes scénographiques. Juin 2007.

Dialogue entre les cultures du monde

 

En juin 2006, le Quai Branly ouvrait ses portes et donnait aux arts et civilisations d’Afrique, d’Océanie, d’Asie et des Amériques, l’espace qui leur manquait à Paris. Né de la volonté tenace de Jacques Chirac, Président de la République connaisseur et amateur d’Arts Premiers – qui a vu son nom accolé à celui du Musée -, cet écrin conçu par l’architecte Jean Nouvel s’est peu à peu imposé pour devenir bien autre chose qu’une vitrine. Car en plus d’être un espace d’exposition gigantesque (42 000 m2) aux collections permanentes jamais figées, l’endroit est vite devenu un véritable lieu de vie, avec médiathèque, salle de lecture et de ciné, auditorium et restos, sans compter le jardin extraordinaire du paysagiste Gilles Clément.

 

Quelle ambiance ?

Un monde de découvertes surprenantes.

Pourquoi on y va ?

Des expos surprenantes, pointues et courues (Tatoueurs, Tatoués), des spectacles, des before, etc.

Pour qui ?

Un public nombreux et varié, plus jeune dans son ensemble, que celui des autres musées parisiens.