Musée national Eugène Delacroix

Musée Eugène Delacroix
(c) Photo Antoine Mongodin


Musée national Eugène Delacroix : l’esprit des lieux

 

Le peintre Delacroix vécut à cette adresse de 1857 à sa mort en 1863. Pour éviter la destruction de son atelier, un collectif d’amis et d’amateurs format la Société des Amis d’Eugène Delacroix, y organisa des expositions et divers évènements, puis vendit les collections aux musées nationaux pour pouvoir racheter cet endroit avant d’en faire don à l’Etat. Le musée fut ouvert en 1971, et l’on peut aujourd’hui y voir des tableaux, des dessins et des souvenirs du peintre ainsi que des œuvres d’amis et d’élèves.

Quelle ambiance ?

Calme feutré « rive gauche » près de la mythique Place de Fürstenberg.

Pourquoi on y va ?

Pour découvrir les peintures « in situ » du peintre et des expositions temporaires bien senties, comme les œuvres du maître sélectionnées par l’écrivaine Christine Angot.

Pour qui ?

Ceux qui aiment plonger dans l’univers d’un artiste.