Opéra Garnier

Opéra Garnier (c) Christian Leiber/Opéra National de Paris
Opéra Garnier (c) Christian Leiber/Opéra National de Paris

Opéra Garnier : Ah, Paris…

 

C’est à Napoléon III que l’on doit le Palais Garnier, qu’il imaginait comme un témoignage du faste, de l’élégance et du goût pour l’art qui devaient caractériser Paris. Œuvre d’un architecte alors peu connu, Garnier, donc, dont le nom devait dès lors passer à la postérité, l’Opéra, tout en dorures, marbre et velours rouge fut au résultat plus qu’à la hauteur de ses attentes. Pièce maîtresse du décor, ajoutée bien plus tard (au début des années 60), le plafond de Chagall continuera d’ajouter du merveilleux à l’endroit. On vient en ces lieux prestigieux pour un opéra ou un ballet, bien sûr, mais on sera aussi tenté par le restaurant, au design ultra-moderne, qui se fond pourtant au bâtiment, ou par la Galerie, superbe concept-store aux collaborations multiples.

Quelle ambiance ?

Luxe et magnificence

Pourquoi on y va ?

Un opéra, un ballet d’exception

Pour qui ?

Pour les amateurs éclairés autant que pour ceux qui veulent