Dry January : le défi débarque enfin à Paris

Un peu fatigué après les fêtes ? Une bonne détox en janvier ne pourra pas vous faire de mal. Pour la première fois en France, l’opération Dry January vous propose de supprimer l’alcool de votre consommation durant tout le mois. Un défi difficile, mais bien encadré, qui vous apportera de belles satisfactions. Voici tout ce qu’il faut savoir pour le relever à Paris.

<small>Défi de janvier, Photo by Kelly Sikkema on Unsplash<small>
Défi de janvier, Photo by Kelly Sikkema on Unsplash

En 2020, vous avez pris la résolution de voyager green en Martinique, d’acheter un deux pièces à Paris, ou de vous engager dans une association pour nettoyer la capitale ? Parfait. Mais avant toute chose, n’auriez-vous pas besoin de retrouver de l’énergie après des fêtes agréables mais usantes ? Une initiative vous propose de vous refaire une santé, en supprimant l’alcool de votre consommation durant tout le mois de janvier. Baptisée initialement « Dry january », cette opération née en Angleterre en 2013 vient tout juste d’être lancée en France sous le nom « Défi de janvier ».

De nombreux bénéfices sur la santé et la vie quotidienne

Derrière cette « importation », un collectif d’associations et de réseaux nationaux, dont Avenir santé jeunes, la Fédération française d’addictologie, ou la Ligue contre le cancer. Le but ? Aider les participants à adopter une consommation d’alcool plus raisonnée, au long terme. Ne dit-on pas qu’il suffit de trois semaines pour prendre de nouvelles habitudes ? Sur le site officiel du mouvement, les bénéfices annoncés d’une telle diète sont nombreux :

– Une peau lumineuse et plus belle
– Un sommeil amélioré donc plus d’énergie
– Une perte de poids
– Une économie d’argent
– Une meilleure santé

Un encadrement pour rester motivé

<small>Dry January Photo by Matthew Henry on Unsplash<small>
Dry January Photo by Matthew Henry on Unsplash

Ceux qui sont tentés par l’expérience sont vivement encouragés à s’inscrire sur le site du Défi de janvier pour recevoir des recettes, des astuces, des conseils d’experts ou encore de l’aide en cas de difficultés. De quoi se sentir encadré et soutenu, et par conséquent se montrer plus assidu ! Si le mois de janvier risque de paraître long pour certains, il sera aussi l’occasion de changer ses habitudes de sorties et de faire de belles découvertes.

Connaissez-vous par exemple Cozette, le premier dry bar de Paris ? Smoothies, lattés, golden milks, vins sans fermentation : là-bas, le sans alcool ne rime pas du tout avec ennui. Les bars plus classiques de la capitale sont également de plus en plus nombreux à proposer des mocktails (cocktails sans alcool) de qualité. Comme le Mary Céleste, avec son délicieux breuvage jus de groseille et concombre, citron jaune, tonic. A déguster sans modération, en janvier et tout le reste de l’année !

Les 5 meilleurs bars à mocktails de Paris