La maison-galerie de Marion Held Javal

En plein cœur du Vème arrondissement, dans une petite maison, se trouve une galerie d’antiquités pas comme les autres.

Tout d’abord, il s’agit de la maison privée de l’antiquaire Marion Held Javal, où tout est mis en scène et tout est à vendre : du petit objet posé sur un coin de table jusqu’au buffet de salle à manger en passant par les tableaux accrochés aux murs. Ce qu’aime par-dessus tout l’antiquaire, c’est le voyage, la recherche et l’histoire de l’objet qui le rend unique.

Ensuite, la maison-galerie n’ouvre ses portes que le premier vendredi du mois. Pour tous les autres jours et pour les clients qui ne sont pas parisiens, Marion propose sa boutique en ligne.

La maison se devine à peine depuis la rue. Une discrète porte grise s’ouvre sur quelques marches, et vous voilà plongés dans une maison de campagne en plein Paris, avec ses poutres apparentes, ses escaliers qui craquent et son petit jardin moussu où paresse un chat. La maison reflète tout l’éclectisme, l’originalité et la générosité de la maîtresse des lieux.

Au rez-de-chaussée, un entrée aux enfilades de vitrines, un petit salon mixant tentures anciennes et mobilier design, un jardin d’hiver meublé de pièces anciennes en rotin et de confortables canapés, une cuisine à vivre dont on rêverait chez soi, ouverte sur le jardin.

Dans les étages, chambres et salles de bains se répartissent autour de l’escalier central, chaque pièce recelant ses trésors : baignoire ancienne en cuivre, collection de miroirs à main, Culbuto de Knoll…

Une échappée hors des sentiers battus de la Capitale, qui nous emmène loin, très loin des clichés des galeries parisiennes.