Pop-up store : Three Seven

Le concept Three Seven a de quoi faire rêver plus d’un urbain qui ambitionne, un jour, de changer de vie. Car c’est une aventure qui mêle le voyage, les rencontres, la quête de trésors oubliés comme le plaisir de rénover et de customiser de vieux objets, qu’ont choisi une ancienne publicitaire française et un photographe américain reconvertis.

Caroline Petit et Jonas Mason ont ainsi un jour décidé de se lancer sur les routes des États-Unis, pour récupérer dans des fermes abandonnées ou des usines désaffectées des meubles et tout un tas de choses rescapées du passé. Jouets, panneaux signalétiques, livres, bouteilles de lait ou machines à écrire, leur background n’est certainement pas pour rien dans leur capacité à déceler ce que les amateurs de « néo-rétro » pourraient prendre plaisir à dénicher eux aussi.

Une fois rassemblées, leurs trouvailles hétéroclites prennent avec eux le chemin de leur atelier, une ancienne usine de bière non loin de Manhattan, pour être rénovées ou transformées. Car il y a dans tout ça aussi bien des “Intouchables”, pièces ne nécessitant qu’un bon dépoussiérage, que des “Costumisers”, objets intéressants mais aujourd’hui inutiles, qu’ils recyclent au gré de leur inspiration.

Et puis, avec de vieux matériaux, de nouvelles pièces de mobilier voient le jour, des “Sur-mesure” qui adoptent les dimensions et les teintes désirées. Mais qu’il soit petit ou grand, d’origine ou revisité, ce qui compte, c’est que chaque objet Three Seven possède sa propre histoire. Aussi, le nom qui lui est attribué tente d’en rendre compte au mieux, même si souvent, sa provenance est la seule chose certaine. Il ne reste plus alors aux amateurs de vintage, qu’à tenter de l’imaginer. Dans le pop-up store parisien du duo, qu’il s’agisse des choses ou des joies de la liberté, l’heure sera décidément bien à rêver.

www.threesevenus.com