Les 15 lieux préférés de la rédaction à tester à Paris en 2020

Inaugurés en 2019 ou pas encore ouverts, ces nouveaux lieux sont, à nos yeux, incontournables à Paris. Boulangerie, salle de concert, club, atelier de céramiste ou encore restaurant, voilà 15 adresses à tester sans faute en 2020.


Une sélection réalisée par Agathe Jaffredo, Hélène Rocco, Arnaud Rollet, Hugo Saadi, Camille Veillard, Fanny Villaret et Eva Yoro

 

Pour des courses responsables

Ouvert 7 jours sur 7, le nouveau marché couvert à taille humaine de la rue de Beaubourg propose de vous sustenter à prix juste en vous offrant des fruits et des légumes mais aussi un rayon crèmerie très riche (c’est le cas de le dire), des compotes, des jus, des flans renversants, quelques jajas, des épices ou encore des pains du monde… De quoi ravir vos papilles avec des produits de qualité, sourcés chez une trentaine de producteurs labellisés bio pour la plupart.

Miyam
82 rue Beaubourg, 3è – M° Arts et Métiers
Ouvert tous les jours de 8h à 21h

Pour célébrer l'artisanat

De la céramique et des fleurs fanées, voilà ce que vous trouverez dans la boutique-atelier de Marion Graux. Derrière la façade rose pastel, la céramiste d’Hélène Darroze et Cyril Lignac réalise à la main des assiettes, bols, vases ainsi que des tasses. À condition d’appeler avant de passer – puisqu’il s’agit de son lieu de création -, on peut venir admirer ou se procurer ses pièces brutes aux tons très doux.

Marion Graux,
46, rue de Dunkerque, 9e
Ouvert de lundi au vendredi – contactez la boutique au préalable au 06 62 27 23 44

Pour s'évader sans quitter Paris

Premier « hôtel yoga » de Paris, HOY ouvrira ses portes début 2020. Les hôtes, comme les parisiens, pourront profiter de cours de yoga dispensés par Yuj. Soucieux de respecter l’environnement, l’établissement recyclera tous les déchets qu’il émet. Côté restauration, Mesa proposera des spécialités 100% végétales et sans gluten. Au menu du brunch par exemple, un pain perdu au caramel et au gingembre nappé de lait d’amande et de fruits chauds. Et pour ne rien gâcher, le lieu comptera aussi une boutique de fleurs.

HOY Hotel – Home of Yoga,
68, rue des Martyrs, 9e
Ouvre courant janvier 2020

Pour s'enivrer illico

Ici, les arbres sortent du plancher et le papier peint nous plonge dans un cadre tropical. Le Rouge à Lèvres est pourtant un bar à vin comme on les aime, avec une sélection de flacons des plus réjouissante. Côté assiette, le lieu joue aussi la carte de l’excellence avec des tapas imaginées pour relever le parfum des breuvages. Un combo aromatique à tester : l’association vin blanc fleuri et piquillos farcis au fromage frais.

On aime : la déco soignée qui réchauffe le concept de bar de vin.

Le Rouge à Lèvres
6 rue Rougemont, 9e
Du mardi au samedi, de 18h à 1h

Pour un festin méditerranéen

En 2019, Tomy Gousset a triplé la donne avec Marso & Co. Et le chef étoilé nous embarque directement dans le pourtour méditerranéen avec une cuisine métissée et de partage. On enchaîne les belles assiettes qui respirent le soleil : brochette de chorizo, maquereaux grillés, risotto d’orge poutargue et feta. Et les douceurs sucrées qui fondent en bouche (panna cota à la fleur d’oranger, riz au lait cannelle, pistaches, grenade). Un voyage culinaire dépaysant et réussi de A à Z.

Marso & Co,
16 rue Vulpian, 13è
Ouvert du lundi au vendredi, de 12h à 13h30 et de 19h à 22h

Pour du lèche-vitrine mode

Le style ou l’éthique ? Lancé en 2016 par Anaïs Dautais Warmel, le label responsable ose le combo, offrant une véritable alternative à la surconsommation et au gaspillage textiles. Installée dans le 18e, la marque de seconde main propose des créations 100% éco-responsables, réalisées à partir de chutes de tissus récupérées dans des ateliers de grandes maisons. Totalement dédié à la mode durable, le lieu organise également des tables rondes avec des créateurs et entrepreneurs mais aussi des ateliers DIY pour nous initier à l’upcycling, technique qui réutilise les matières premières. 

Les Récupérables
11 rue des Gardes – 18e
Ouvert du lundi au mercredi, de 10h à 18h et du jeudi au samedi de 10h à 19h30 (11h) le samedi)

Pour s'offrir un vinyle

Les algorithmes de Spotify et Deezer, c’est bien sympa, mais cela ne vaudra jamais une visite chez des passionnés comme ceux qui tiennent le jeune et fringant Dizonord. Eclectique (électro, world music, musique expérimentale, hip-hop…) et fournisseur de pépites neuves comme d’occasion, le « Disquaire de la zone Nord » est devenu un lieu de passage obligé pour tous les diggers parisiens. Et pour rien ne gâcher, on peut aussi y boire un coup et y profiter de plein d’événements sympa.

Dizonord, 
Rue André Messager, 18e
Ouvert du lundi au samedi, de 11h à 20h

Pour embellir sa déco

Coup double pour la Trésorerie qui a dévoilé courant 2019 Suite, un tout nouveau spot coup de cœur. Mobilier, luminaires, déco, ici, le « bel objet » prend tout son sens, issu de manufactures européennes et fabriqué dans des matériaux nobles qui valorise le savoir-faire local. Cosy, spacieuse et lumineuse, la boutique a également l’avantage de disposer d’un agencement parfaitement pensé pour permettre au visiteur de flâner au milieu des différents univers mis en scène. On recommande chaudement ! 

Suite
8 rue du Château d’Eau – 10e
Ouvert de 11h à 19h30 du lundi au samedi et de 11h à 18h30 le dimanche

Pour révolutionner son petit-déjeuner

Sain. Comme un appel à manger 5 fruits et légumes par jour. Pourtant, pas de vitamine C ici mais la nouvelle boulangerie du canal Saint-Martin. Le chef Anthony Courteille y propose des pains bios préparés à base de céréales paysannes, forts des saveurs d’antan qui nous manquent tant. Croquant à souhait, mie moelleuse, le Saint-Martin est une valeur sûre pour upgrader son apéro estival sur le canal. Les pains de saison (champignon, noix, butternut à l’honneur cet automne), les cookies hyper chocolatés ou le roulé à la prune, acidulé à souhait, ne sont pas en reste.

Sain Boulangerie
15 rue Marie et Louise, 10e
Ouvert du mardi au samedi de 7h30 à 14h30 et de 16h30 à 20h ; dimanche de 8h à 13h

Pour un café et plus si affinités

À deux pas de la butte Montmartre, ce nouveau café nourrit le quartier matin, midi et soir. Les espressos préparés à la Marzocco sont remplacés, au déjeuner, par une formule plat+dessert à 18 euros. L’après-midi, les pâtisseries animent joyeusement le goûter tandis que le soir des fromages et de la charcuterie de haute volée se picorent autour d’un verre de vin. Il y a donc mille raisons de s’installer un long moment à l’une des tables du fond, avec vue sur la verdure.

Coucou Café
14 rue Bochart de Saron, 9e
Ouvert du dimanche au mardi de 9h à 16 et du mercredi au samedi de 9h à 23h

Pour se faire une toile

Nouveau lieu de vie installé à la place de l’ancien cinéma Etoile Saint-Germain-des-Prés et de la brasserie mitoyenne, Beau Regard veut redynamiser le quartier depuis son ouverture au printemps 2019. Avec une salle de cinéma de 208 places et une programmation art et essai et films d’auteur.e.s pointue, une brasserie dont la carte a été signée par Mathieu Pacaud (passé par Apicius et L’Ambroisie) et un bar de nuit aux cocktails démoniaques, le tout signé Silencio, le Beau Regard devrait devenir votre repère de la rive gauche. Pensée par le Studio Ko, la déco se veut un brin Art Déco, moquette à motifs colorés, panneaux muraux de bois et banquettes arrondies en cuir noir sont de mise. Ouvrez l’œil, de nombreuses nouveautés sont à prévoir en 2020.

Beau Regard
Place Saint-Germain-des-Prés, 6e
Ouvert tous les jours

Pour une expo au bord de l'eau

Inauguré cette année sur les berges de Paris, Fluctuart est le premier centre d’art urbain flottant au monde. Unique en son genre, il est dédié à tous les acteurs de la scène urbaine afin de valoriser son art sous toutes les formes et mettre l’accent sur des pratiques innovantes et émergentes. Situé au pied du pont des Invalides, cet espace atypique de 1000 m2 est un lieu d’échanges, d’inspiration et de création évolutif. On y vient pour flâner, se détendre et se cultiver gratuitement !

Fluctuart
Pont des Invalides / Port du Gros Caillou
Ouvert de 12h à minuit du mercredi au dimanche en hiver et 7/7 en été

Pour remplacer la Concrète

Il y a d’abord eu l’incompréhension et la colère, nourries par l’annonce cet été 2019 de la fermeture inéluctable qui allait toucher Concrete, haut-lieu de la nuit électronique française (voire mondiale). Puis il y a eu le bonheur de voir les membres de son équipe, éjectés de leur péniche comme des malpropres, ne pas baisser les bras pour monter en un temps record Dehors Brut afin de continuer le combat en proposant toujours plus de line-ups pointus et festifs. Un modèle d’abnégation à saluer.

Dehors Brut,
20 Boulevard Poniatowski, 12e

Pour un concert live

Autochtones et noctambules connaissent bien NoPi. L’acronyme désigne le quartier animé du nord de Pigalle. C’est désormais le nom d’un nouveau club de musique live niché place de Clichy. Dans une ambiance tamisée, on navigue du comptoir à bières et long drinks au comptoir street-food avant de profiter des larges canapés en cuir. Et au cœur de la nuit, quand la température monte, on se laisse happer par les vibrations du dance floor.

On aime : la programmation éclectique qui peut aussi bien envoyer du rock, que de la soul, de la pop, du jazz ou du hip hop.

NO.PI
3 place de Clichy, 8e
Tous les jeudis, vendredis et samedi, de 19h à 4h

Pour se donner des frissons

Envie de se faire une frayeur ? Découvrez la Panik Room, l’escape game flippant nouvelle génération qui innove en introduisant l’enquête guidée à distance. Vous voilà seul, les yeux bandés dans une maison hantée, une caméra sur le front diffusant à vos amis ce qui se passe face à vous. Votre unique lien avec eux : un talkie walkie pour suivre leurs indications. Vous ne voyez rien, vous ne pouvez pas leur parler, mais par contre vous entendez tout ce qui se passe autour de vous et ce n’est jamais très rassurant. Frissons garantis.

Panik Room
38 rue Croix des Petits Champs, 1er 
Ouvert tous les jours, de 11h30 à 23h30